Supernova Edizioni Venezia

Dedeyan Noëlle
ISBN: 
978-88-6869-298-8
Pagine: 
80
Misure: 
12x17

Venise et Marie ! Partout à Venise est représentée Marie, Annunciata, Immacolata, Assunta, Coronata. Depuis les origines, les Vénitiens célèbrent la Vierge Theotokos, c'est-à-dire Mère de Dieu. Peintres, sculpteurs, architectes et musiciens se sont intéressés à Marie. Tant de chefs-d’œuvre disséminés dans la Ville sont à découvrir et admirer, mais aussi à étudier à la lumière des textes sacrés et de l’Histoire ! Quelques-uns d’entre eux ont inspiré ces pages. Après Venise mariale, itinéraire artistique et spirituel consacré à l’illustration des mystères du Rosaire, un nouveau livre de Noëlle Dedeyan est dédié à Marie. Se considérant aussi Vierge Immaculée car exempte de toute invasion étrangère, Venise s’est emparée de l’image de la Madone. Le 25 mars, jour anniversaire de la fondation de la Ville, l’Annonciation marque le début l’année vénitienne. Le culte marial est venu d’Orient ; inspirés par les Évangiles canoniques et apocryphes, mais aussi par La Légende dorée, les épisodes de la vie de la Vierge sont abondamment illustrés à Venise. Cependant, doit-on célébrer la Dormition ou l’Assomption de Marie ? Parmi tous ces chefs-d’œuvre, plusieurs attestent de l’évolution du culte de l’Immaculée Conception. Ce n’est qu’en 1854 qu’est proclamé le Dogme. Il sera suivi par celui de l’Assomption de la Vierge Marie selon lequel la mère de Jésus monta corps et âme au Paradis à la fin de sa vie terrestre, dogme anticipé par Titien bien avant sa proclamation en 1950 !

 

Diplômée en histoire à l’Université de Paris-Nanterre, après une thèse consacrée aux Chanoinesses de Lorraine au XVIIIe siècle, Noëlle Dedeyan est l’auteur d’essais et de romans historiques. Vivant à Paris, elle entretient grâce au monastère arménien de San Lazzaro des liens étroits avec la Vierge Marie à Venise où vécurent quelques-uns de ses ancêtres.